FANDOM


Template:Bible

L'Apocalypse de saint Jean l'Apôtre est le dernier des livres de la Bible. Ce livre a donné son nom à un genre littéraire auquel il appartient, à savoir l'apocalyptique : celui des ouvrages rapportant des songes ou visions prophétiques relatifs aux fins dernières. "Apocalypse" signifie, en grec, "révélation" ou "dévoilement".

Chez certains auteurs modernes[1], on note cependant que les évènements qu'ils racontent correspondent plus, d'une certaine manière, à une traduction imagée et historique de ce qu'ont vécu les chrétiens d'Asie Mineure vers la fin du règne de l'empereur Domitien entre 91 et 96, qu'une vision de la fin du monde.

Le sens commun de "dévastation", "événements terribles" découle d'une partie de cette "Révélation", de ce qui est perçu comme étant la fin du monde dans les fléaux et persécutions (mais non les visions paradisiaques qui forment sa conclusion).

L'attribution de cet ouvrage à l'Apôtre Jean est parfois mise en doute, mais il y a consensus sur la parenté stylistique de cet ouvrage et du reste des écrits johanniques (Evangile et Epîtres). Selon Eusèbe de Césarée, l'Apocalypse aurait été écrite vers 95. Si l'on tient compte de la mention des "sept rois" (Ap 17,9-11), cet ouvrage aurait pu être, entièrement ou en partie, déjà écrit durant la persécution de Néron (à partir de 64).

Le but de cet ouvrage est d'encourager les chrétiens persécutés à tenir bon face aux persécutions. L'Apocalypse délivre un message concordant avec certaines prophéties faites par le Christ et rapportées dans les Evangiles.

Structure et contenu Edit

Extraits Edit

Ap 7,14-17 : "Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation ; ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau. C'est pour cela qu'ils sont devant le trône de Dieu et le servent jour et nuit dans son sanctuaire. Et Celui qui est assis sur le trône les abritera sous sa tente ; ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif ; l'ardeur du soleil ne les accablera plus, ni aucune chaleur brûlante ; car l'Agneau qui est au milieu du trône sera le pasteur et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux."

Ap 12,1 (Marie... et le drapeau européen !) : Puis il parut dans le ciel un grand signe : une femme revêtue du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

Ap 20,1-3 : Et je vis descendre du ciel un ange qui tenait dans sa main la clef de l'abîme et une grande chaîne ; il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il l'enchaîna pour mille ans et il le jeta dans l'abîme, qu'il ferma à clef et scella sur lui, afin qu'il ne séduisit plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans fussent écoulés. Après cela, il doit être délié pour un peu de temps.

Ap 21,10.22 : Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne, et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d'auprès de Dieu, 11 brillante de la gloire de Dieu, et l'astre qui l'éclaire est semblable à une pierre très précieuse, à une pierre de jaspe transparente comme le cristal. (...) Je n'y vis point de temple, car le Seigneur Dieu tout-puissant en est le temple, ainsi que l'Agneau.

Ap, 22,17-21 (derniers mots de la Bible) : Et l'Esprit et l'Epouse disent : " Venez ! " Que celui qui entend dise aussi Venez ! Que celui qui a soif, vienne! Que celui qui le désire, prenne de l'eau de la vie gratuitement ! " Je déclare aussi à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre que, si quelqu'un y ajoute, Dieu le frappera des fléaux décrits dam ce livre ; et que, si quelqu'un retranche des paroles de ce livre prophétique, Dieu lui retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la cité sainte, qui sont décrits dans ce livre. Celui qui atteste ces choses, dit : " Oui, je viens bientôt. " Amen ! Venez, Seigneur Jésus! Que la grâce du Seigneur Jésus [Christ] soit avec [vous] tous! [Amen!]


  1. Christoph Théobald , in La Révélation, Editions de l'Atelier, Paris 2001, p. 91

Éléments bibliographiques (à compléter)Edit

(Ordre chronologique)

N.B. : Contient une version française et une paraphrase de l'Apocalypse
  • Édouard Delebecque : L'Apocalypse de Jean ; Introduction, traduction, annotations, Mame, 1992, 267p. ISBN 2-7289-0463-4
  • Pierre Prigent : L'Apocalypse de saint Jean, 2e éd. corr., Labor et fides, Coll. «Commentaire du Nouveau Testament. Deuxième série» n°14, Genève Paris, 1988, 384p. ISBN 2-8309-0114-2
  • Collectif : Une lecture de l'Apocalypse, n°11 de la revue "Cahiers Évangile", Cerf, 1975.
  • Pierre Prigent : Apocalypse et liturgie, Delachaux et Niestlé, Coll. «Cahiers théologiques» n°52, Lausanne Paris, 1964, 84p.
Livre qui reste un classique.
  • André Feuillet: L'Apocalypse : état de la question, Desclée de Brouwer, Coll. «Studia Neotestamentica. Subsidia» n°3, 1963, 122p.
  • P. Allo : Saint Jean, Apocalypse, Gabalda, Coll. «Études Bibliques», 1961.

Template:Portail Bible Catégorie:Livre du Nouveau Testament

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.